Theperfclub – Entraînez-vous comme un pro

Les types d’exercices

Lorsque vous allez créer un exercice, vous allez arriver sur cette pop-in suivante.

Voici une description précise de chaque type d’exercice :

Exercices simples #

Type le plus courant, c’est un mouvement unique à faire, par exemple des squats.

Vous aurez un champs « search movement » ou vous pourrez ajouter votre exercice.

1 série de 3 à 90% du 1RM puis 2 séries de 3 à 85% du 1RM

Exercices complexes #

C’est un enchainement de plusieurs exercices.

Vous pourrez entrer autant d’exercices consécutifs que vous voudrez dans le champs « Search movement » pour composer votre complex. Ajoutez le nombre de répétition par exercice et le nombre de séries « sets » tout en bas.

Dans l’exemple ci-dessous, il faudra faire 2 hang snatch à 80 kg suivi de 1 snatch à 80 kg. Le tout pour 5 séries.

5X (2 hang snatch @ 80 kg + 1 snatch @ 80 kg)

Timed exercices #

Dans cette catégorie sont regroupés les exercices auxquels il y a une contraintes de temps.

AMRAP #

AMRAP pour « As much rep/round as possible ». Il s’agira d’un mouvement ou d’un enchainement de mouvements à faire pendant un temps imparti. Le nombre de séries sera donc fonction de la performance de l’athlète pour l’exercice.

Vous pourrez entrer autant d’exercices consécutifs que vous voudrez dans le champs « Search movement » pour composer votre AMRAP. Ajoutez le nombre de répétition par exercice et le nombre de séries « sets » tout en bas et le time cap.

Vous devrez donc indiquer cette durée impartie. Le nombre de séries effectuées sera à remplir par l’athlète ou le coach après l’exercice.

« Faire 10 squats à 75% + 3 jumps autant de fois que possible pendant 10 minutes ».

For time #

Il s’agira d’un mouvement ou d’un enchainement de mouvements à faire le plus rapidement possible. Le temps sera donc fonction de la performance de l’athlète pour l’exercice.

Vous pourrez entrer autant d’exercices consécutifs que vous voudrez dans le champs « Search movement » pour composer votre For Time. Ajoutez le nombre de répétition par exercice et le nombre de séries « sets » tout en bas et le time cap.

Vous devrez donc indiquer le nombre de séries à faire (comme pour un exercice complexe). Le temps effectué sera à remplir par l’athlète ou le coach après l’exercice.

« Faire : 10 X (10 squats à 75% + 3 jumps) le plus rapidement possible ».

EMOM #

EMOM pour « Every minutes on the minute ».

Il s’agira d’un mouvement ou d’un enchainement de mouvements à faire dans un interval imparti.

Vous pourrez entrer autant d’exercices consécutifs que vous voudrez dans le champs « Search movement » pour composer votre EMOM. Ajoutez la durée de l’Emom et son intervalle tout en bas.

Vous devrez donc indiquer le temps et l’interval auquel répéter l’exercice ou l’enchainement. Par exemple : pendant 10 minutes, toutes les 60 secondes.

« Faire : 10 squats à 75% + 3 jumps chaque minutes (60 secondes) pendant 10 minutes

Cardio & intervals #

Cette catégories d’exercice concerne vos séances de type cardio. Vous avez le choix parmis les grands exercices cardio : Course à pied, vélo, rameur, nage, ski.

Les unités de ces exercices sont paramétrées en temps ou en distance et ils ont un graphique spécifique dans la partie statistique.

Cardio #

Ce sont simplement des exercices que vous voudrez faire pendant vos longues séances de cardio. Exprimés en temps ou en distance.

« Sortie vélo de 10 km à une intensité de 70% »

Intervals #

Ce sont les fractionnés : des enchaînements d’exercices et phase de repos consécutives. Egalement exprimés en temps ou en distance, à la différence qu’ils sont des séries.

Par exemples 5 séries de 50 mètres à 80%.

« 5 séries de 50 mètres à 100% »

Custom #

Dans ce type d’exercice, vous avez accès à un champs de description ou vous pouvez écrire ce que vous voulez.

Ils ne seront pas pris en compte dans les statistiques, mais peuvent être utiles pour paramétrer textuellement des échauffements, des retours aux calmes etc.

Notes : #

Note 1 : pour chaque type d’exercice, les champs « séries », « répétition », « temps, « distance », et « intensités » dépendront du type de mouvement que vous allez choisir. Exemple :

  • Un squat aura une intensité que vous pourrez exprimer dans plusieurs valeurs. Par exemple en kg.
  • Des pompes, comme tous les exercices au poids de corps, n’auront pas de champs intensité.
  • Un sprint aura un champs « répétition » expérimé en distance ou en temps. Ex. 3 x 400 mètres

Le fait de remplir ces champs va vous permettre d’avoir des statistiques précises.

Note 2 : Aucun champs n’est obligatoire, afin de pouvoir avoir un exercice « libre ». En effet on ne connait pas toujours son maximum sur un exercice donné.

De plus, cela permet d’adapter le programme à la forme de l’athlète.

In fine, après la séance, les champs doivent être remplis pour avoir les statistiques de l’entrainement.

Vous pouvez modifier tous ces exercices à tout moment.

Powered by BetterDocs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrançais