Theperfclub

autorégulation séances d'entraînement

Qu’est-ce que l’intensité d’entraînement et comment la mesurer ?

l'entraînement dans la chaleur

L’intensité d’entraînement peut être mesurée de différentes manières. Découvrez les avantages de mesurer votre intensité pendant que vous vous entraînez et comment ThePerfClub vous aide à rester sur la bonne voie.

L’intensité d’entraînement est la quantité d’énergie que vous dépensez pendant une activité physique : c’est une des composante de la charge d’entraînement. Il détermine les avantages que vous retirerez d’un entraînement spécifique, tels que l’augmentation de la force, la perte de poids, la brûlure métabolique et la forme cardiovasculaire. Il existe trois zones d’intensité d’entraînement : faible, modérée et vigoureuse.

Il est recommandé de faire 75 minutes d’activité vigoureuse par semaine ou 150 minutes d’exercice d’intensité modérée. Ci-dessous, nous verrons comment mesurer l’intensité d’entraînement, les avantages de chaque zone et les activités qui atteignent chaque intensité.

MESURER L’INTENSITÉ D’ENTRAÎNEMENT

Il existe trois façons courantes de mesurer l’intensité de vos exercices. Le test de conversation, mesurant votre fréquence cardiaque, et l’échelle d’effort perçu RPE de Borg.

Le test de conversation est le moyen le plus simple de déterminer l’intensité de votre exercice. Vous devriez être capable de tenir une conversation pendant un entraînement de faible intensité, mais à mesure que l’intensité augmente, parler devient plus difficile. Au cours d’un entraînement vigoureux, vous ne pourrez pas dire plus de quelques mots sans faire une pause pour respirer.

Fréquence cardiaque cible : La mesure de votre fréquence cardiaque est un autre moyen de suivre votre dépense énergétique pendant l’exercice. Pour ce faire, vous devez déterminer votre fréquence cardiaque maximale et calculer votre fréquence cardiaque cible pour chaque activité. Commencez par trouver votre fréquence cardiaque au repos, par exemple en prenant votre pouls au réveil.

  1. Soustrayez votre fréquence cardiaque au repos de votre fréquence cardiaque maximale.
  2. Multipliez ce nombre par votre pourcentage d’intensité d’entraînement. Ensuite, ajoutez votre fréquence cardiaque au repos pour obtenir votre fréquence cardiaque cible.

Par exemple, une femme de 40 ans avec une fréquence cardiaque au repos de 65 et une fréquence cardiaque maximale de 180 qui souhaite faire de l’exercice à 70 % d’intensité, la formule ressemble à ceci :

  1. 180 – 65 = 115
  2. (115 x 70 %) + 65 = 145,5 (fréquence cardiaque cible)

UTILISEZ LES ZONES THEPERFCLUB POUR CIBLER VOTRE ZONE D’INTENSITÉ AFIN D’OPTIMISER VOS ENTRAÎNEMENTS.

LIRE LA SUITE : Guide de l’évaluation des efforts avec le RPE

Échelle d’évaluation de l’effort perçu de Borg : L’ échelle RPE de Borg a été introduite par le professeur suédois Gunnar Borg en 1982 après des années de recherche sur le concept. L’échelle Borg RPE vous demande d’évaluer votre niveau d’effort perçu pendant toute activité de 6 à 20, 6 étant aucun effort du tout et 20 étant votre maximum total.

Borg a développé l’échelle RPE pour représenter une estimation de votre fréquence cardiaque lorsque vous multipliez le nombre par 10. Par exemple, si vous faites un jogging léger et évaluez votre effort à 13, votre fréquence cardiaque est probablement aux alentours de 130. battements par minute (bpm). De même, un entraînement anaérobie tel qu’un sprint peut ressembler à un 17, avec une fréquence cardiaque d’environ 170 bpm.

CHOISIR L’INTENSITÉ DE VOS ENTRAÎNEMENTS

Comprendre l’intensité des efforts vous donnera une meilleure idée de l’intensité de votre travail lorsque vous faites une activité. Les exercices de faible intensité peuvent être effectués pendant de plus longues périodes, tandis que les exercices d’intensité vigoureuse ne doivent être effectués que par courtes séries, comme un sprint. L’intensité d’entraînement vous aide à évaluer votre effort et à maintenir un niveau d’effort en toute sécurité.

Activités de faible intensité

Les exercices de faible intensité sont des activités légères qui renforcent l’endurance, brûlent les graisses et sont durables pendant de longues périodes. C’est une bonne intensité pour l’échauffement et le retour au calme. Votre fréquence cardiaque sera inférieure à 50 % de votre fréquence cardiaque maximale. Vous respirerez normalement, pourrez tenir une conversation et vous ne transpirerez probablement pas. Vous vous sentirez quelque part entre 6 et 11 sur l’échelle Borg RPE.

Les entraînements incluent :

  • Marcher lentement
  • Vitesse lente sur machine elliptique
  • Faire du vélo à un rythme décontracté

Activités d’intensité modérée

Votre respiration s’accélère lorsque vous faites des actions d’intensité modérée, mais vous ne vous sentez pas essoufflé. Vous pouvez toujours parler, mais il est difficile de tenir une conversation. Vous développerez également une légère sueur après environ 10 minutes et votre fréquence cardiaque se situe généralement entre 50 et 70 % de votre fréquence cardiaque maximale. Il devrait être compris entre 12 et 15 sur l’échelle de Borg.

Les entraînements incluent :

  • Marcher 3 km en 30 minutes
  • 30 minutes d’aquagym
  • Tours de natation pendant 20 minutes
  • Jardiner pendant 30 à 45 minutes
  • 8 km à vélo en 30 minutes
  • Corde à sauter pendant 15 minutes
  • Monter des escaliers
  • Jouer au basket

Activités d’intensité vigoureuse

Les séances d’entraînement intenses sont difficiles et vous ne pourrez pas dire plus d’un mot ou deux à la fois. Votre fréquence cardiaque augmente dans les zones aérobie et anaérobie, entre 70 et 85 % de votre FC max. Votre respiration est profonde et rapide, et vous développez une sueur après seulement quelques minutes. Vous atteindrez environ 16-20 sur l’échelle de Borg.

Les entraînements incluent :

  • Marche rapide
  • Fractionnés
  • Tours de natation
  • Tennis
  • Musculation avec des poids lourds
  • Entraînement par intervalles à haute intensité (HIIT)

Vous tirerez le meilleur parti de vos séances d’entraînement en maintenant la bonne intensité d’entraînement. Se pousser trop fort peut entraîner des blessures, des douleurs et de mauvais résultats. Mélanger les intensités dans votre entraînement peut vous donner une pause et rendre votre entraînement plus intéressant.

MAXIMISEZ VOTRE INTENSITÉ D’ENTRAÎNEMENT AVEC THEPERFCLUB

ThePerfClub utilise un algorithme propriétaire inspiré de l’échelle de Borg pour quantifier la tension que votre corps subit pendant un entraînement. En utilisant ThePerfClub, vous pourrez savoir au quotidien si vous devez pousser plus fort, si vous avez atteint votre objectif de fatigue ou si vous en faites trop. Après votre entraînement, ThePerfClub quantifie votre travail acharné afin que vous puissiez facilement comparer une activité à l’autre, que ce soit un effort d’endurance ou de renforcement musculaire.


Entrainez-vous mieux avec ThePerfClub!
ThePerfClub aide les sportifs et les équipes à éviter les blessures et la stagnation en quantifiant la fatigue des efforts et du mode de vie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.