Theperfclub – Entraînez-vous comme un pro

entraînement par la science

Entraînement par la science : avantages et pièges

La plupart des coachs et athlètes logiques aiment la science car elle nous fournit une base de vérité (ou de la proche vérité, prouvée ou réfutée par des tests). Voici comment mieux s’entraîner en utilisant la science.

Introduction

Beaucoup d’entre nous parlent et prescrivent un plan d’entraînement de façon scientifique. Nous voulons entendre parler de la dernière stratégie nutritionnelle, des gains aérodynamiques ou des dernières chaussures qui aideront à améliorer les performances, de préférence étayées par les dernières preuves scientifiques. Mais que signifie la science pour vous et quelle est son importance pour votre coaching ?

En tant qu’entraîneurs et praticiens de l’art et de la science de l’entraînement, ce sont des questions avec lesquelles on se bat depuis des années. Les réponses peuvent non seulement faire de nous de meilleurs entraîneurs et athlètes, mais elles nous aident également à voir le monde sous un autre jour. Dans cet article, passons en revue les forces et les pièges de l’entraînement « prouvé » par la science.

Qu’est ce que la science?

Nous vivons dans une ère post-vérité, où le droit à une opinion est considéré par beaucoup comme plus important que la vérité. Ce n’est pas un phénomène nouveau. Socrate, un ancien philosophe grec, nous a avertis que nous ne devrions pas accepter ce que les autres nous disent à première vue, en particulier de ceux qui sont en position d’autorité. Il a plutôt préconisé de rechercher des preuves, de s’engager dans un raisonnement rigoureux et de remettre en question les hypothèses par l’observation.

Mais qu’est ce que la science exactement ? Une définition :

«La science est la recherche et l’application de connaissances du monde naturel et social et de compétences suivant une méthodologie systématique basée sur des preuves.»

Maintenant, pensons à la science en relation avec notre propre pratique de l’entraînement. Pensez-vous que vos pratiques d’entraînement sont fondées sur la science ? Qu’y a-t-il de scientifique dans la façon dont vous vous entraînez ? Sur quel type de matériel scientifique vous basez-vous dans votre coaching ?

Êtes-vous scientifiquement informé ?

Dans de nombreux cas, les façons dont nous apprenons à coacher ou à nous entraîner ne sont pas systématiques. Au contraire, la plupart des entraîneurs apprennent par l’expérience, avec des essais et des erreurs, en regardant et en écoutant les autres. En conséquence, nous pouvons avoir des difficultés à expliquer ce que nous faisons et pourquoi. De plus, nos cerveaux sont pleins de biais cognitifs et de schémas de pensée défectueux qui influencent la façon dont nous prenons des décisions. Par exemple, nous recherchons souvent des informations qui soutiennent nos croyances préexistantes et nous font nous sentir bien dans notre peau.

Comparativement, la science implique souvent l’expérimentation, des analyses critiques et un examen minutieux par des pairs experts. Mais cela rend-il l’approche scientifique meilleure ? La réponse dépend de:

  • la qualité des preuves scientifiques et
  • votre capacité à comprendre, à interpréter et à appliquer les conclusions

Les limites du coaching fondé sur la science

Le fait est que si des méthodes académiques rigoureuses ont pu être utilisées pour produire des preuves dans les sciences du sport, ces méthodes ont tendance à ne pas tenir lorsque nous appliquons les résultats dans le «monde réel». La plupart des disciplines scientifiques suivent des approches réductionnistes dans lesquelles les phénomènes complexes sont divisés en morceaux plus petits et sont étiquetés en termes de discipline et de sous-discipline. Ces approches nécessitent des environnements soigneusement contrôlés dans lesquels les chercheurs cherchent à prouver ou à réfuter une hypothèse en utilisant une forme d’observation ou d’expérimentation. Cependant, ces types d’études sont difficiles à généraliser à notre pratique au quotidien.

Pour surmonter ces limitations, il est important que les scientifiques testent les résultats dans des contextes sportifs réels en menant des études de mise en œuvre. Ces études sont difficiles à mener et produisent souvent des résultats «désordonnés», qui, bien qu’ils reflètent le monde réel, sont difficiles à publier. Cela signifie que de telles études sont rarement menées et que de nombreuses croyances scientifiques ont des preuves limitées dans le monde réel pour les étayer.

Coaching basé sur l’expérience, inspiré de la science

Plus tôt dans l’article, je vous ai demandé de réfléchir à trois questions:

  • Pensez-vous que vos pratiques d’entraînement sont fondées sur la science ?
  • Qu’y a-t-il de scientifique dans la façon dont vous entraînez ?
  • Sur quel type de matériel scientifique vous basez-vous dans votre coaching?

Rappelez-vous, Socrate préconisait de rechercher des preuves, de s’engager dans un raisonnement rigoureux et de remettre en question les hypothèses par l’observation. En tant qu’entraîneurs, nous ne devons pas rejeter nos propres croyances fondées sur l’expérience comme étant moins objectives que la science. Mais nous devons toujours garder l’esprit ouvert, en considérant des approches alternatives et des points de vue différents aussi. Être capable de le faire signifie utiliser un raisonnement intellectuel, parfois soutenu par des méthodes scientifiques. Cela signifie également ne pas accepter les preuves scientifiques à leur valeur nominale. Nous devons plutôt savoir comment et pourquoi la science fonctionne dans le monde réel et disposer de preuves pour étayer nos croyances.


Progressez avec ThePerfClub!
ThePerfClub analyse automatiquement votre programme d’entraînement et son impact pour déterminer votre capacité à performer chaque jour.


Articles recommandés

Qu’est ce que l’Autorégulation : améliorez vos séances, évitez l’épuisement

Nous discutons de l'importance de l'autorégulation, de l'écoute de votre corps et de l'entraînement qu'il peut supporter. Qu'est ce que l'Autorégulation ? « L'autorégulation » est un mot à la mode en...

Zones d’entraînement ThePerfClub : d’où viennent-elles et que signifient-elles?

ThePerfClub dévoile les évaluations quotidiennes des performances et, à l’intérieur de celles-ci, a introduit les zones d'entraînement : récupération, optimal, surmenage. Il est difficile de savoir à quel point on...

Suivez les macronutriments pour être plus efficace avec votre nutrition

QUE SONT LES MACRONUTRIMENTS (MACROS)? Les macronutriments sont les nutriments dont nous avons besoin chaque jour en abondance. Ils sont classés en protéines, glucides et graisses. Chacun d'eux joue un rôle majeur...

5 façons dont ThePerfClub fait de vous un meilleur coach

Comment ThePerfClub est un outil précieux pour impliquer ses athlètes L'impact de THEPERFCLUB au delà d'une simple plateforme de création de programme pour les coachs. L'expérience THEPERFCLUB permet d'affecter la...

Préparation de l’athlète pour la collecte des données

Informez l'athlète de ce qu'il doit faire lorsqu'il porte ou utilise un équipement spécifique. L'athlète doit comprendre qu'il doit travailler et s'entraîner exactement de la même manière que par le...

Mesurer le bien être des athlètes

Dans cet article, parlons des différentes méthodes pour suivre le bien-être des athlètes. Les mesures d'auto-évaluation de l'athlète peuvent inclure les perceptions du bien-être (par exemple la fatigue) et des...

Évaluations de l’effort perçu (RPE)

Dans cet article, on va discuter de l'utilisation des évaluations de l'effort perçu pour quantifier la charge. Le RPE est l'un des moyens les plus courants d'évaluer la charge interne....

Qu’est-ce que le suivis des athlètes?

Bienvenue dans le premier article sur le suivis des athlètes. Ceci est juste un très courte article pour vous présenter ce qu'est le suivis des athlètes, et nous allons passer...

Charge interne

Méthodes de surveillance de la charge interne Perception de l'effort L'évaluation de l'effort perçu (EPR) est l'un des moyens les plus courants d'évaluer la charge interne. L'utilisation de l'EPR est basée...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *