Theperfclub

Qu’est ce que l’Autorégulation : améliorez vos séances, évitez l’épuisement

Nous discutons de l’importance de l’autorégulation, de l’écoute de votre corps et de l’entraînement qu’il peut supporter.

Qu’est ce que l’Autorégulation ? « L’autorégulation » est un mot à la mode en matière de fitness et d’entraînement, mais qu’est-ce que cela signifie réellement et comment pouvez-vous vous entraîner plus intelligemment grâce à cela ?

QU’EST-CE QUE L’AUTORÉGULATION ?

L’autorégulation ajuste les variables d’entraînement de façon individualisé et contextualisé : ce que vous, pouvez toléré à un instant T.

L’autorégulation est simplement une approche systématique pour mettre en œuvre quelque chose que chaque entraîneur digne de ce nom sait être d’une importance suprême : le principe de l’individualisation. … L’autorégulation, en termes simples, n’est qu’une approche structurée pour intégrer le respect de la variation individuelle au sein d’un programme.

Fondamentalement, cela signifie qu’au lieu de suivre un régime d’entraînement strict, vous devriez écouter votre corps et ajuster votre charge de travail en fonction de ce dont vous êtes capable chaque jour. Généralement, cela est basé sur la façon dont vous ressentez votre performance par rapport aux séances d’entraînement précédentes, ou sur la difficulté d’un exercice par rapport à ce qui est normal pour vous.

POURQUOI L’ENTRAINEMENT AVEC L’AUTORÉGULATION EST-IL IMPORTANT ?

Dans une certaine mesure, le concept d’autorégulation ressemble à la fable classique « La tortue et le lièvre ». Si vous vous poussez trop fort, vous vous épuiserez (surentraînement) et vous ne « gagnerez » pas à long terme. Faire des gains de forme physique est «un marathon, pas un sprint», pour ainsi dire.

Il est important de réaliser que vous ne pouvez pas réellement vous améliorer à chaque fois que vous vous entraînez, votre corps n’est tout simplement pas construit de cette façon. Certains jours, il est mieux équipé que d’autres pour supporter de lourdes charges d’entraînement et vous n’améliorerez pas votre condition physique si votre corps n’est pas prêt à supporter le stress que vous lui infligez.

La mise en œuvre de méthodes d’autorégulation dans votre entraînement vous permettra de mieux éviter les blessures et l’épuisement professionnel, et vous permettra d’atteindre vos objectifs de mise en forme de manière plus efficace.

COMMENT S’ENTRAÎNER PLUS INTELLIGEMMENT AVEC L’AUTORÉGULATION ?

Une méthode courante d’autorégulation consiste à utiliser quelque chose comme l’ échelle de Borg pour évaluer votre niveau d’effort perçu. Cela vous permet de quantifier à quel point vous croyez que vous vous exercez pendant l’exercice.

L’autorégulation consiste à faire le point au préalable sur ce que vous ressentez (ainsi que sur d’autres variables telles que la quantité de sommeil, la nutrition, l’hydratation, etc.) Un aspect clé de ceci est de tenir un journal de vos entraînements et de leurs évaluations.

Au fil du temps, vous commencerez à avoir une idée des niveaux d’effort spécifiques requis par divers entraînements et de la façon dont cela est affecté par la façon dont vous vous sentez ce jour-là. Vous pouvez ensuite utiliser ces connaissances pour réduire ou augmenter efficacement le volume et l’intensité de votre exercice en fonction de ce dont vous pensez que votre corps est capable.

L’AUTORÉGULATION PENDANT L’ENTRAINEMENT A SES DÉFAUTS

Un obstacle courant à l’autorégulation est la nature compétitive des athlètes. Cette motivation pousse intrinsèquement beaucoup d’entre nous à en faire trop : nous nous efforçons constamment d’établir de nouveaux records personnels et de mieux performer qu’auparavant. Faire intentionnellement moins que ce dont vous êtes capable peut être difficile à avaler, même en sachant que c’est pour votre bénéfice à long terme.

La subjectivité de celui-ci peut également être problématique de diverses manières. Comment savoir si vous ajustez votre volume d’entraînement pour les bonnes raisons ? Notre cerveau peut facilement confondre « mon corps ne peut pas supporter plus que ça » avec « Je n’en ai tout simplement pas envie aujourd’hui ».

En plus de cela, la façon dont notre corps se sent est souvent trompeuse…

THEPERFCLUB : L’OUTIL PARFAIT POUR L’AUTORÉGULATION

En suivant des éléments tels que la l’alimentation, le sommeil, le stress hors entraînement, les séances des jours précédents … nous pouvons nous rapprocher des secrets que notre corps essaie de nous dire et mieux comprendre notre capacité à performer à un niveau élevé.

ThePerfClub utilise ces informations pour calculer votre score d’énergie chaque jour – dans quelle mesure votre corps est-il préparé à faire face à l’effort. 

Améliorer ses performances

Les analyses sur la charge, la variation d’entraînement et le niveau de forme vous fourni des recommandations pour ajustez votre programme selon l’enchainement des séances et de votre niveau de forme.

De plus, ThePerfClub propose une quantification de la charge exhaustive en prenant en comtpe la distance, le temps, le tonnage, le volume, l’intensité…

En savoir plus : Pourquoi ThePerfClub ne prends pas (uniquement) en compte la durée d’entraînement

Articles recommandés

Comment créer votre programme d’entraînement

Il est facile de se laisser submerger par tous les aspects de la science de l'entraînement sans avoir un entraîneur. Dans cet article, on décrit les bases pour créer votre programme...

Top 5 des exercices pour un meilleur soulevé de terre

Le soulevé de terre est pour tout le monde Pour quiconque se consacre au développement de la force, l’une des principales convictions est qu’il est essentiel d’incorporer des mouvements composés...

Retour à l’entraînement après une pause

INTRODUCTION Pour assurer un bon retour à l'entraînement, rappelez vous que votre premier entraînement n'est pas important pour votre progression future. Ce n’est pas non plus le moment idéal pour...

La science derrière la construction d’une base aérobie

Dans cet article, plongeons dans la science et la physiologie de l'entraînement de base aérobie et son application dans votre programme.

4 exercices de pliométrie pour prévenir les blessures

Ces exercices de saut sont conçus pour augmenter la puissance et prévenir les blessures pour de meilleures performances. Nous pensons souvent à la pliométrie pour améliorer ses courses en sprints...

Les jours de récupération : importance, fréquence et choses à éviter

Apprenez à optimiser les jours de récupération pour améliorer les performances et la récupération lors des entraînements, y compris les avantages d'une récupération active et d'une bonne nutrition. Si vous...

Une nouvelle façon de quantifier la charge musculaire

Présentation d'une façon unique en son genre de mesurer la tension exercée sur votre corps pendant l'entraînement en force. ThePerfClub quantifie la charge musculaire de vos entraînements en suivant les poids,...

Tests de condition physique : capacité aérobie et VO2 Max

Inclure des tests de condition physique dans votre programme d’entraînement peut vous aider à vous entraîner plus intelligemment à long terme. Voici comment tester et améliorer régulièrement la capacité aérobie...

L’importance du journal d’entraînement pour le suivi de vos performances

Tenir un journal d’entraînement peut avoir un impact majeur sur le succès de votre programme d’entraînement. Voici comment. De nombreux athlètes tiennent un journal d'entraînement pour suivre leurs performances. Avant...

Pourquoi les athlètes d’endurance féminines doivent s’entraîner en force

L’entraînement en force est une composante de l’entraînement que de nombreuses athlètes d'endurance féminines négligent. Voici les raisons de s'entraîner en force ainsi que quelques exercices clés que vous pouvez...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *