Theperfclub

Réduire le risque de blessure

Bien gérer la charge pour réduire le risque de blessure

L’objectif global d’une bonne gestion de la charge est de construire idéalement les semaines d’entraînements et leur enchaînement. Le but étant d’améliorer l’adaptation et maximiser les performances tout en réduisant le risque de blessure. Cela implique donc la prescription correcte de la charge ainsi que le suivi et les modifications appropriées des charges externes et internes.

Prescrire la charge d’entraînement

  • Des charges élevées peuvent avoir des effets positifs ou négatifs sur les risques de blessures chez les athlètes. Les facteurs clés sont la progression de la charge au fil des semaines et le profil de risque intrinsèque de l’athlète. Les athlètes réagissent nettement mieux aux petites augmentations et diminutions de charge qu’aux grandes variations de charge. Différents sports auront différents profils de blessures dues à la charge. Les preuves actuelles provenant de différents sports recommandent aux athlètes de limiter les augmentations hebdomadaires de leur charge d’entraînement à moins de 10% ou de maintenir un rapport de charge aiguë:chronique dans une fourchette de 0,8 à 1,3, afin d’avoir une adaptation positive et donc réduire le risque de blessure.
    • La charge aiguë est la charge de travail absolue effectuée en 1 semaine et la charge chronique est la charge de travail aiguë moyenne effectuée en 4 semaines. Le rapport entre aiguë et chronique montre si la charge de travail aiguë est supérieure ou inférieure à la charge de travail totale des semaines précédentes
    • Une charge de travail aiguë: chronique de 0,5 signifie que l’athlète s’est entraîné la moitié de ce qui avait été fait pour les 4 semaines précédentes
    • Un rapport de 2,0 signifie que l’athlète a fait deux fois plus, tout ce qui est supérieur à 1,5 est considéré comme un pic à l’entraînement et pourrait être considéré comme un risque de blessure.
Risque de blessure présent en sous entraînement
Risque de blessure présent en sous entraînement
Risque de blessure réduit en entraînement "optimal"
Risque de blessure réduit en entraînement « optimal »
Risque de blessure présent en sur entraînement
Risque de blessure présent en sur entraînement
  • Il n’y a pas de principe de «taille unique». La charge doit être prescrite ou recommandée sur une base individuelle et flexible, car il existe une grande variation dans le délai de réponse et d’adaptation à la charge.
  • La gestion de la charge chez les athlètes en développement doit être surveillée de près, car ces athlètes sont plus à risque de blessures lorsqu’ils sont introduits à de nouvelles charges, à des changements de charge ou à des calendriers de compétition difficiles.
  • La prescription des charges d’entraînement doit être guidée par la variation des facteurs de stress psychologiques d’un athlète.
  • Des séances de récupération adéquates devraient être incorporées après des périodes d’entraînement intensif. De plus, une attention particulière doit être portée à la nutrition, à l’hydratation, au sommeil, au repos, au repos actif, aux stratégies de relaxation.
  • La santé de l’athlète est primordiale et les instances dirigeantes sportives devraient en tenir compte lors de la planification de leurs calendriers sportifs.

Suivi de la charge et prévention des blessures

Le suivi scientifique d’un athlète est essentielle pour une gestion idéale de la charge, l’adaptation de l’athlète et la gestion des blessures dans le sport.

  • Les coachs et les athlètes devraient mettre en place des méthodes scientifiques pour analyser la charge de l’athlète et détecter des changements significatifs.
  • Suivre toujours la charge individuellement.
  • Employer une combinaison de mesures de charge externes et internes pertinentes et spécifiques à chaque sport.
  • Les mesures de charge subjectives sont utiles pour les entraîneurs et les athlètes
  • Surveiller la charge en utilisant une approche globale qui prend en compte l’interaction avec d’autres facteurs intrinsèques et extrinsèques tels que les antécédents de blessure, l’âge et le sexe.
  • Une attention particulière doit être accordée au suivi de la charge de travail aiguë et chronique d’un athlète, ainsi que du rapport de charge aiguë:chronique d’un athlète individuel.
  • Un suivi fréquent est suggérée pour permettre des ajustements précis des charges d’entraînement et de compétition.
Suivi de la charge
Suivi de la charge journalière
Répartition des zones d'intensité
Répartition des zones d’intensité


Réduire le risque de blessure

Le suivi de la santé des athlètes peut conduire à une détection précoce des symptômes et des signes de blessure, elle peut aider à un diagnostic précoce et guider la prévention appropriée.

  • Les outils de suivi doivent être sensibles aux blessures aiguës et de sur-utilisation, ainsi qu’aux premiers symptômes tels que la douleur et les limitations fonctionnelles
  • Le suivi des blessures doit être continu, mais au moins avoir lieu pendant un certain temps (au moins 4 semaines) après une augmentation rapide de la charge.


Progressez avec ThePerfClub!
ThePerfClub analyse automatiquement votre programme d’entraînement et son impact pour déterminer votre capacité à performer chaque jour.


Articles recommandés

Comment créer votre programme d’entraînement

Il est facile de se laisser submerger par tous les aspects de la science de l'entraînement sans avoir un entraîneur. Dans cet article, on décrit les bases pour créer votre programme...

Top 5 des exercices pour un meilleur soulevé de terre

Le soulevé de terre est pour tout le monde Pour quiconque se consacre au développement de la force, l’une des principales convictions est qu’il est essentiel d’incorporer des mouvements composés...

Retour à l’entraînement après une pause

INTRODUCTION Pour assurer un bon retour à l'entraînement, rappelez vous que votre premier entraînement n'est pas important pour votre progression future. Ce n’est pas non plus le moment idéal pour...

La science derrière la construction d’une base aérobie

Dans cet article, plongeons dans la science et la physiologie de l'entraînement de base aérobie et son application dans votre programme.

4 exercices de pliométrie pour prévenir les blessures

Ces exercices de saut sont conçus pour augmenter la puissance et prévenir les blessures pour de meilleures performances. Nous pensons souvent à la pliométrie pour améliorer ses courses en sprints...

Les jours de récupération : importance, fréquence et choses à éviter

Apprenez à optimiser les jours de récupération pour améliorer les performances et la récupération lors des entraînements, y compris les avantages d'une récupération active et d'une bonne nutrition. Si vous...

Une nouvelle façon de quantifier la charge musculaire

Présentation d'une façon unique en son genre de mesurer la tension exercée sur votre corps pendant l'entraînement en force. ThePerfClub quantifie la charge musculaire de vos entraînements en suivant les poids,...

Tests de condition physique : capacité aérobie et VO2 Max

Inclure des tests de condition physique dans votre programme d’entraînement peut vous aider à vous entraîner plus intelligemment à long terme. Voici comment tester et améliorer régulièrement la capacité aérobie...

L’importance du journal d’entraînement pour le suivi de vos performances

Tenir un journal d’entraînement peut avoir un impact majeur sur le succès de votre programme d’entraînement. Voici comment. De nombreux athlètes tiennent un journal d'entraînement pour suivre leurs performances. Avant...

Pourquoi les athlètes d’endurance féminines doivent s’entraîner en force

L’entraînement en force est une composante de l’entraînement que de nombreuses athlètes d'endurance féminines négligent. Voici les raisons de s'entraîner en force ainsi que quelques exercices clés que vous pouvez...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *