Theperfclub

Alimentation et entraînement

Alimentation et entraînement : avant, pendant et après

Votre corps est votre véhicule, vous devez donc garder votre moteur en marche lorsque vous vous entraînez. Cela signifie alimenter votre corps en mangeant les bons aliments et en buvant les bons liquides, dans les bonnes quantités et au bon moment.

Une alimentation et une hydratation adéquats doivent être consommés avant, pendant et après l’entraînement pour aider à maintenir la glycémie pendant l’exercice, maximiser les performances physiques pendant l’effort et améliorer le temps de récupération après. Les athlètes doivent être bien hydratés avant l’exercice et boire suffisamment de liquide pendant et après l’exercice pour équilibrer les pertes de liquide du notamment à la transpiration.

Vous n’êtes pas obligé de respecter un calendrier rigide et il n’y a pas de règles strictes, mais il y a certaines choses que vous devriez faire avant, pendant et après votre entraînement.

Voici ce qui est recommandé

Manger avant l’entraînement : Faites le plein, mais pas trop !

Ne pas s’alimenter correctement avant de s’entraîner, c’est comme «conduire une voiture à vide». Vous n’aurez plus assez d’énergie pour maximiser votre entraînement et vous limitez votre capacité à faire une séance encore plus productive.

Idéalement, faites le plein deux heures avant de faire de l’exercice :

  • S’hydrater avec de l’eau.
  • Manger des glucides sains tels que des céréales entiers (avec du lait faible en gras ou écrémé), des toasts de blé entier, du yogourt faible en gras ou sans gras, des pâtes à grains entiers, du riz brun, des fruits et des légumes.
  • Éviter les graisses saturées et même beaucoup de protéines saines – parce que ces types de carburants se digèrent plus lentement dans votre estomac et consomment des ressources en oxygène pour alimenter vos muscles. Ceci dit, lipide et protéine vous apportent également de l’énergie mais privilégié leur utilisation après.

Si vous n’avez que 5 à 10 minutes avant de faire de l’exercice, mangez un morceau de fruit comme une pomme ou une banane.

La clé est de consommer des glucides facilement digérés, de sorte que vous ne vous sentiez pas lourd. Si vous mangez trop avant une séance, les aliments n’auront pas le temps d’être assimilés.

Pendant la séance : Faites un arrêt au stand.

Que vous soyez un athlète professionnel qui s’entraîne pendant plusieurs heures ou que vous ayez une routine modérée, gardez votre corps hydraté avec de petites gorgées d’eau fréquentes.

s'hydrater pendant l'entraînement

Vous n’avez pas besoin de manger pendant une séance d’entraînement d’une heure ou moins. Mais, pour des entraînements vigoureux plus longs et de haute intensité, il est recommandé de manger 50 à 100 calories (variable selon votre poids, taille, sport…) toutes les demi-heures de glucides tels qu’un yaourt faible en gras, des raisins secs ou une banane.

Pendant une séance intense, votre système digestif va se mettre en pause car c’est votre système nerveux sympathique qui va prendre le dessus. Donc inutile de vous alimenter copieusement pendant, les aliments ne seront pas assimilé pour la séance. Les glucides rapidement assimilés vous permettrons de ne pas avoir de coup de fatigue vous d’hypoglycémie.

S’alimenter après l’effort : focus sur la récupération.

Après votre entraînement, refaire le plein :

  • Buvez de l’eau, bien sûr. Et plutot que de mélanger votre eau avec du jus à 100% comme le jus d’orange, privilégiez l’hydratation en mangeant des fruits entier, bien plus riche en vitamine et micro-nutriment que leur version pressée.
  • Les glucides. Vous brûlez beaucoup de glucides – le principal carburant de vos muscles – lorsque vous faites de l’exercice. Dans les 20 à 60 minutes suivant votre entraînement, vos muscles peuvent stocker des glucides et des protéines sous forme d’énergie et aider à la récupération.
  • Protéine. Mangez des aliments contenant des protéines pour aider à réparer et à développer vos muscles.

Il est important de comprendre qu’il s’agit de directives générales. Nous avons différents systèmes digestifs et tout dépend du type d’entraînement que vous faites.

Alimentation et entraînement
Il est très important de manger beaucoup de fruits et de légumes qui aideront à assimiler les micro-nutriments, indispensables à la récupération.

Alors faites ce qui fonctionne le mieux pour vous. Sachez que ce que vous mettez dans votre corps (nutrition) est aussi important que ce que vous faites avec votre corps (exercice). Les deux sont essentiels pour progresser au mieux.


Progressez avec ThePerfClub!
ThePerfClub permet aux coachs et sportifs de planifier, analyser et maximiser leurs performances, grâce à une compréhension de l’athlète, de son programme et de sa récupération.


Articles recommandés

Comment créer votre programme d’entraînement

Il est facile de se laisser submerger par tous les aspects de la science de l'entraînement sans avoir un entraîneur. Dans cet article, on décrit les bases pour créer votre programme...

Top 5 des exercices pour un meilleur soulevé de terre

Le soulevé de terre est pour tout le monde Pour quiconque se consacre au développement de la force, l’une des principales convictions est qu’il est essentiel d’incorporer des mouvements composés...

Retour à l’entraînement après une pause

INTRODUCTION Pour assurer un bon retour à l'entraînement, rappelez vous que votre premier entraînement n'est pas important pour votre progression future. Ce n’est pas non plus le moment idéal pour...

La science derrière la construction d’une base aérobie

Dans cet article, plongeons dans la science et la physiologie de l'entraînement de base aérobie et son application dans votre programme.

4 exercices de pliométrie pour prévenir les blessures

Ces exercices de saut sont conçus pour augmenter la puissance et prévenir les blessures pour de meilleures performances. Nous pensons souvent à la pliométrie pour améliorer ses courses en sprints...

Les jours de récupération : importance, fréquence et choses à éviter

Apprenez à optimiser les jours de récupération pour améliorer les performances et la récupération lors des entraînements, y compris les avantages d'une récupération active et d'une bonne nutrition. Si vous...

Une nouvelle façon de quantifier la charge musculaire

Présentation d'une façon unique en son genre de mesurer la tension exercée sur votre corps pendant l'entraînement en force. ThePerfClub quantifie la charge musculaire de vos entraînements en suivant les poids,...

Tests de condition physique : capacité aérobie et VO2 Max

Inclure des tests de condition physique dans votre programme d’entraînement peut vous aider à vous entraîner plus intelligemment à long terme. Voici comment tester et améliorer régulièrement la capacité aérobie...

L’importance du journal d’entraînement pour le suivi de vos performances

Tenir un journal d’entraînement peut avoir un impact majeur sur le succès de votre programme d’entraînement. Voici comment. De nombreux athlètes tiennent un journal d'entraînement pour suivre leurs performances. Avant...

Pourquoi les athlètes d’endurance féminines doivent s’entraîner en force

L’entraînement en force est une composante de l’entraînement que de nombreuses athlètes d'endurance féminines négligent. Voici les raisons de s'entraîner en force ainsi que quelques exercices clés que vous pouvez...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *