Theperfclub – Entraînez-vous comme un pro

Zones d’intensités et barre moyenne (pas encore disponible

En dessous des graphiques de surcharge et de répartition se trouve 3 graphiques « secondaires ».

Il approfondissent l’analyse du volume et de l’intensité avec la répartition des répétitions, la répartition des zones d’intensité et la répartition du poids moyen.

Répartition des répétitions, #

L’échelle proposée est de répartir le volume sur :

  • les séries de « peak », de puissance ou de réalisation de la force de 0 à 3 répétitions
  • les séries de force de 3 à 5 répétitions
  • les séries en hypertrophie de plus de 8 répétitions

Voici comment interpréter ce graphique avec l’exemple de la semaine 1 ci dessus.

Si le volume de la semaine est de 150, vous voyez avec les 3 couleurs que vous avez une répartition assez similaire entre les 3 échelles. Vous avez donc fait environ 1/3 de votre volume sur chacune des zones de répétitions.

Vous auriez dans cette exemple tout intérêt à mettre l’accent sur une de ces zones, conformément au principe de potentialisation de phase, afin de vous concentrer sur un objectif après l’autre et progresser davantage.

Répartition des zones d’intensité #

Ce graphique est similaire par nature à celui sur la répartition des zones de répétitions. Ici nous analysons l’intensité.

Vous devriez voir en théorie un volume global plus élevé lorsque l’intensité est plus faible, et un volume plus faible quand vous travaillez à plus haute intensité.

Répartition du poids moyen. #

Ce dernier graphique est une autre façon d’analyser votre programme complémentaire aux deux précédents graphique. C’est votre préférence personnelle de travailler plutôt en % ou en poids absolus.

Powered by BetterDocs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

EnglishFrançais